Céramique

J’ai découvert la céramique lors d’une colonie de vacances à la Coume à l’âge de 15 ans. Depuis je me forme à différentes techniques, le raku, la faïence, le sgraffite, le modelage, la plaque, ainsi que le tour, le coulage … Je travaille aussi sur la décoration avec des engobes, des émaux, des crayons oxydes, des sigillées …

Je poste régulièrement mes nouvelles créations sur Facebook, Instagram ou Pinterest. N’hésitez donc pas à aller voir et à me suivre.

céramique : une femme nue allongée vue de haut. Terre cuite marron
Délassement

Céramique : tournage

Le tour est une technique difficile, qui demande une grande concentration, mais aussi une maîtrise de sa force. Le principe est de centrer une boule de terre et de la façonner sur une plaque qui tourne. Mais un faux mouvement peut suffire à désaxer la pièce ou à la modifier.

Céramique : raku (grès)

Le raku est une céramique japonaise, à l’origine utilisée pour la cérémonie du thé.Il y a une première cuisson normale, puis les pièces émaillées sont sorties du four vers 980 °lors de la deuxième cuisson. Cela crée un choc thermique et en conséquence, cela craquelle l’émail. Les pièces sont mises dans un combustible (sciure, tissus…) qui s’enflamme puis fait réagir l’émail. On enferme ensuite les pièces afin de les priver d’oxygène et de produire du CO2. Celui-ci se dépose dans les craquelures, réalisant notamment les écritures typiques du raku.

Le feu a toujours le dernier mot en céramique et particulièrement pour le raku. Néanmoins, il est possible de prévoir le résultat de certains émaux. Ainsi la couverte transparente produira juste des craquelures (blanc craquelé pour de la terre blanche…). Le cuivre permet d’obtenir des rouges mais aussi des verts, le nitrate d’argent des ors et argents. Le bleu reste une couleur difficile à obtenir, cependant un engobe bleu sous un émail transparent est une solution.

Céramique : faïences

La faïence est une sorte d’argile, comme le grès ou la porcelaine le sont aussi. Je l’utilise pour réaliser des pièces minutieuses, des bols, des bas reliefs, des modelages et aussi des sgraffites. Lors de la première cuisson je peux ajouter de l’engobe (terres colorées), puis à la seconde cuisson je peux ajouter l’émail, transparent ou coloré.

Portraits

Portraits à l’échelle 1, réalisés pour certains lors de mes études, mais ils ont été détruits après 8 ou 16 h de travail. Travaux d’après photographies et prises de mesures directes.

Personnages

Personnages inventés, ou reproduits, ainsi que des travaux d’après photographies, modèles vivants ou d’imagination.

Animaux

Étude de l’hippopotame, réaliste, stylisé et hybride, 50 cm de haut, d’après des photographies. Réalisés lors de mes études, eux aussi détruits le soir de leur réalisation.

Sgraffites

Les sgraffites sont des plaques de terre de couleur (rose, rouge ou blanche), que je recouvre ensuite d’engobe d’une autre couleur (noire en général). Enfin quand la plaque est sèche (mais pas cuite), j’égratigne la couche d’engobe pour faire apparaître la couleur sous-jacente.

Les images produites sont abstraites ou réalistes, également narratives ou même illustratives pour certains projets. Pour cela j’ai photographié les sgraffites et j’ai ensuite retravaillé les couleurs par retouches numériques.

Modelage

Bas-reliefs, bols transformés, ocarinas, petites habitations, animaux, le modelage offre donc la possibilité de s’exprimer. Le décors est ensuite réalisé à l’engobe, la sigillée ou l’émail.

Azulejos et crayons oxydes

Les Azulejos sont des carreaux de faïence décorés, que l’on trouve principalement en Espagne et  aussi au Portugal. Ils sont souvent bleus mais toutes les couleurs sont possibles.

Les crayons oxydes sont des crayons qui permettent de dessiner sur une terre cuite, pour ensuite poser une couverte transparente. Ici, le dessin est effectué sur un carreau de terre, puis recouvert d’un émail transparent.

Mosaïques

Le principe de la mosaïque est d’assembler de petits morceaux de céramiques afin de former une image. Il est possible de récupérer des morceaux de carrelage pour les couper, ou alors de fabriquer soi-même ses pièces.