Coudre à la main un masque en tissu avec filtre (niveau débutant)

Avant de commencer ce tutoriel, lisez l’article sur les recommandations et conseils
ou téléchargez les recommandations et conseils : masque_recommandations

Je rappelle

– que ce tutoriel n’engage en rien ma responsabilité, que cela soit lors de la création, de l’utilisation ou du stockage du masque.

– que ces masques ne sont pas des dispositifs médicaux

– qu’ils sont une solution en attendant mieux

– qu’ils s’accompagnent du respect des gestes barrières.

 

Si vous avez l’habitude de coudre, lisez plutôt cet article c’est le même modèle avec moins de détails dans mes explications.

Si vous avez une machine à coudre allez plutôt voir : couture et paillettes  ou atelier de la création.

Ce tuto est pour les personnes qui veulent coudre à la main leur masque, et qui débutent en couture. Je vous guide pas à pas.

Télécharger le tutoriel : masque_tissus_filtre_debutant

Création du masque en tissu avec filtre jetable

Le matériel

  1.  Deux feuilles A4 (21-29,7cm, du papier à imprimante)
  2.  Deux feutres. Les deux couleurs me permettent de me repérer plus facilement dans les plis.
  3.  Une règle
  4.  Deux morceaux de tissu en coton (torchons, draps …)
  5.  Des épingles pour tenir le tissu (au pire des pinces à linges)
  6. Quatre lanières de 50 cm (tissu découpé …) ou deux de 50 cm et deux de 40cm pour le cou.
  7.  Un fer à repasser (on peut le faire sans)
  8.  Une aiguille et du fil
  9.  Des ciseaux

La feuille avec un bateau est le modèle pour le morceau de tissu extérieur (visible quand on porte le masque). Mon tissu pour la partie extérieure du masque est une serviette de table rouge 100 %coton.

La feuille jaune est le modèle pour le morceau de tissu contre la bouche. Mon tissu pour la partie contre la bouche est un chemin de table rose vert et jaune 100% coton.

Patrons

Vous pouvez télécharger les patrons et les imprimer sans changer l’échelle : patrons1et2. Mais vous pouvez aussi tracer les traits selon l’explication ci-dessous.

Je prends la première feuille verticalement, dans le sens de la hauteur. Je trace des traits de deux couleurs pour m’aider lors du pliage :

  • – le premier à 7 cm en partant du haut de la feuille (rouge)
  • – le second à 1 cm en partant du trait précédent (bleu)
  • – le troisième 2 cm en dessous (rouge)
  • – le quatrième 1 cm en dessous (bleu)
  • – le cinquième 2 cm en dessous (rouge)
  • – le sixième 1cm en dessous (bleu)
  • – le septième 7cm en dessous (rouge)
  • – le huitième et dernier 7 cm en dessous. Je coupe sur ce dernier trait pour enlever le reste du papier. Si je dois faire un ourlet, je garde toute la feuille, voir plus loin.

Ma feuille mesure donc maintenant 21 cm de large et 28 cm de haut. La largeur correspond à celle d’une feuille A4.

Je prends la deuxième feuille verticalement, dans le sens de la hauteur. Je trace des traits de deux couleurs pour m’aider lors du pliage :

  • – le premier à 7 cm en partant du haut de la feuille (rouge)
  • – le second à 1 cm en partant du trait précédent (bleu)
  • – le troisième 2 cm en dessous (rouge)
  • – le quatrième 1 cm en dessous (bleu)
  • – le cinquième 2 cm en dessous (rouge)
  • – le sixième 1cm en dessous (bleu)
  • – le septième et dernier 7cm en dessous. Je coupe sur ce dernier trait pour enlever le reste du papier. Si je dois faire un ourlet, j’ajoute 2 cm, voir plus loin.

Ma feuille mesure donc maintenant 21 cm de large et 21 cm de haut. La largeur correspond à celle d’une feuille A4.

 

J’annote mes pages

J’écris des indications sur mes feuilles pour m’aider à m’y retrouver quand je manipule mes papiers et mes tissus :

  • haut /bas
  • extérieur pour la partie visible quand le masque est sur mon visage (avec le bateau)
  • intérieur pour la parties à l’intérieur du masque
  • bouche pour la partie contre ma bouche
  • intérieur / bouche pour la partie à l’intérieur du masque

Le pliage (pour s’entraîner avant de passer au tissu)

Les traits rouges se plient en «montagne». Les traits bleus se plient en «creux».

J’alterne plis «montagne» et plis «creux».

Je plie mes papiers selon les traits. Les photographies montrent de face et de profil. Il ne reste qu’à le faire en tissu et à coudre.

 

Couper, marquer et plier les morceaux de tissu

Attention, je prends un tissu avec un ourlet. Ça évite à mon masque de s’effilocher. L’ourlet doit être en bas du morceau de tissu.

Par contre je ne garde pas d’ourlet sur les autres côtés. C’est plus facile pour coudre. Et je les utiliserai pour créer des lanières.

Je pose mon papier sur mon tissu en ne gardant que l’ourlet en bas.

Je trace avec un feutre le contour. Puis je découpe mon morceau de tissu.

Je trace les marques des plis sur les côtés. Mais je ne trace pas les traits en entier, juste de chaque côté.

Je plie le tissu de la même façon que j’ai plié le papier. Ce n’est pas grave si les plis ne sont pas très droits. C’est plus facile de faire les plis si le tissu est repassé avant (pas comme moi).

Je recommence avec le deuxième morceau de tissu.

Je garde bien l’ourlet en bas du morceau que je coupe mais pas sur les autres côtés. Puis je pose mon modèle en papier et je trace le contour. Ensuite je découpe le tissu.

Je trace les marques sur les côtés et je plie mon tissu comme mon papier.

Pour bien les faire tenir, je repasse mes tissus. Attention aux brûlures ! Sans fer à repasser, j’écrase bien les plis.

Mes tissus ont l’air plus petits que mes papiers et pourtant ce sont les mêmes mesures. C’est normal, je n’ai pas plié exactement pareil et le fer à repasser aplatit les tissus.



Coudre un ourlet (si votre tissu n’a pas d’ourlet)

Si j’utilise des tissus qui n’ont pas d’ourlet, il faut que j’en réalise. Sinon le tissu va s’effilocher.

Voici la marche à suivre :

J’ajoute 2 cm en bas de chaque papier et de chaque tissu. Je trace deux traits à un et deux cm en partant du bas pour plier deux fois en montagne.

Pour les tissus, je fait la même chose. Je plie à un cm et je replie. Puis je fixe avec des épingles. Mon ourlet est du côté intérieur (mais si je me trompe de côté, ce n’est pas grave, ce ne sera pas visible).

Je couds l’ourlet. Ici j’ai fait des croix, mais j’utilise les points que j’arrive à faire. Pour la longueur de mon fil, je prends entre trois et quatre fois la longueur de ce que je veux coudre.

Ensuite je reprends les étapes normales.



Coudre les plis de chaque côté.

Je commence par coudre les plis sur les côté pour les fixer. Sinon les plis se défont et cela me gêne pour assembler le masque.

Le principe est de faire quelques points, sur les côtés. Je fixe les plis avec une épingle de chaque côté (ou pince si je n’ai pas d’épingle). Je fais quelques points (sans oublier de faire des nœuds derrière pour que le fil tienne).

Pour la longueur de mon fil, je prends entre trois et quatre fois la longueur de ce que je veux coudre.

Mes points, sont vraiment simples. Je ne fais pas de couture donc je ne peux pas dire quel point fonctionne le mieux. Ici la couture sert juste à empêcher les plis de se défaire, mais je vais les coudre mieux quand je vais assembler le masque.

Fixer les deux morceaux de tissu.

Pour coudre le masque, je mets le côté bouche et extérieur l’un face à l’autre. Je dois donc voir l’intérieur des deux morceaux de tissu.

Le morceau de tissu le plus grand (en rouge) a un pli supplémentaire (que j’ai déjà marqué en même temps que les autres plis). Ça forme une sorte de pochette qui est à face à moi, à l’extérieur pour l’instant, mais après la couture, je retournerai le masque et elle sera à l’intérieur.

Je fixe les deux morceaux ensemble, en commençant par le haut. J’utilise des épingles (ou des pinces). Puis je fixe les côtés en descendant.

Attention, je ne mets pas d’épingle en bas, je ne couds pas le bas !

Ce n’est pas grave si le tissu extérieur (rouge) est un peu plus grand comme sur la photographie, ou plus petit. Je peux réajuster en pliant plus ou moins la pochette. Avant de coudre je vérifie bien que mon tissu est dans le bon sens et que le bas est ouvert.

Je commence à coudre le haut. Je ne me mets pas complètement au bord, pour bien coudre les deux tissu, mais je me décale de 5 mm à 1cm du bord.

Pour ma part je fais des croix, mais cousez comme vous pouvez.

Je fais un aller et un retour. Puis je couds un côté. Et l’autre côté. Au niveau des plis c’est plus difficile, c’est normal.

Mon masque est cousu sur trois côtés, je le retourne par le bas. Le but de ce masque est d’avoir deux épaisseurs plus un filtre jetable (mouchoir, essuie-tout…). J’ai donc une pochette à l’intérieur où je glisse mon mouchoir pour tester.

 

Fixer les lanières.

Pour les lanières, je récupère les ourlets de mes tissus. Sinon je peux prendre des bandes de tissu, mais elles vont s’effilocher. Les élastiques font mal aux oreilles et sont plus difficiles à régler, mais vous pouvez en utiliser.

Attention, pas d’agrafe.

Il faut deux lanières de 50 cm pour la tête (celles en haut, les roses et vertes). Et deux lanières de minimum 40 cm pour le cou (en bleu et rouge).

Je fixe mes lanières sur mon masque du côté bouche (parce que c’est plus joli !). J’utilise des épingles ou des pinces. Je couds les lanières. C’est un peu difficile parce que les lanières sont épaisses.

Mon masque est prêt. Mon filtre / mouchoir est à l’intérieur.

Attention je l’utilise en respectant des règles de lavage et de manipulation strictes.

Le masque est un des gestes barrières, il est efficace si je respecte les autres (1m de distance minimum, le lavage des mains …)

 

Porter le masque.

Le masque passe par l’arrête du nez. Le mettre sous le nez ne sert à rien ! Et il couvre bien le menton.

Pour mettre le masque, se laver les mains avant de le toucher.

Mettre en place le filtre (mais il est possible de préparer son masque à l’avance, juste après le lavage et le séchage).

Attraper les lanières du haut, placer le masque sur son visage et accrocher les lanières derrière la tête.

Attraper les lanières du bas et les accrocher derrière le cou.

Le masque va s’agrandir et se déplier vers le bas pour s’ajuster au visage.

Ne plus toucher son masque, ou uniquement par les lanières.

Enlever le masque, jeter le filtre jetable. Mettre le masque directement dans la machine à laver, ou dans un sac dédié en attendant le lavage.

Se laver les mains.

Les recommandations pour porter un masque en tissu

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez accéder, modifier ou supprimer vos données personnelles en nous contactant.