Comment ne jamais arrêter de se former (et pourquoi le faire)

L’envie d’apprendre

Bon, je sais, je suis une personne qui adore apprendre et ce n’est pas le cas de tout le monde. Une nouvelle langue, un logiciel, un savoir, une compétence, beaucoup de sujets m’intéressent. En plus dans le domaine de l’art, les connaissances sont immenses. Il y a tellement de techniques différentes, de moyens de se les approprier, puis de les mixer. J’ai l’impression de découvrir sans cesse.

En même temps, l’humain est un être qui s’adapte. Pour cela il doit inventer ou découvrir de nouvelles choses en permanence. Tout au long de la vie on apprend, on découvre ou redécouvre des matières, des techniques… D’abord parce que le monde change autour de nous, (il suffit de penser à l’informatique). Ensuite parce que nous même nous changeons, nous évoluons.

Bien sur, nous n’avons pas tous la possibilité de laisser un moment dans notre vie dédié à l’apprentissage. Mais c’est un temps que nous devrions peut-être prendre pour mieux vivre nos autres occupations.

J’ai lu récemment une étude sur l’occupation des journées de grands écrivains comme Victor Hugo ou Flaubert. Contrairement aux idées reçues, ils ne passaient pas tout leur temps à écrire. Beaucoup lisaient, certains avaient des correspondances écrites plusieurs heures par jours, et plusieurs travaillaient. Bref très peu d’artistes vivent reclus.

 

Mes axes de formation

Pour tout ce qui est techniques artistiques, je prends régulièrement des cours ou j’effectue des stages auprès d’autres artistes. Je discute aussi sur des groupes internet, majoritairement sur Facebook. Échanger avec d’autres artistes permet de se motiver, mais aussi de se remettre en question si besoin.

Une page de classeur avec des oeuvres d'arts.

Dans le domaine de la théorie de l’art, je lis des revues (Beaux-arts magasine, L’œil, La revue de la céramique et du verre). Je visite des expositions et des musées,  sur toutes sortes de sujets (musée de la marine, du sel, lapidaire, du compagnonnage…). Pour que cela soit vraiment bénéfique pour moi, je le fais activement. C’est à dire que je prends des notes (sketchnoting), et je croque en visitant. J’ai depuis deux ans un classeur pour écrire sur toutes les expositions visitées. Avant, j’oubliais très vite ce que j’avais vu.

Enfin, pour tout ce qui concerne la pédagogie, je lis plutôt des articles et des livres. J’échange aussi avec des professionnels issus de l’éducation nationale ou de l’éducation non formelle. Les connaissances évoluent très vite, mais aussi fluctuent en fonction de modes (Montessori par exemple). Et l’étude du cerveau apporte de nouvelles visions de l’apprentissage.

Pour moi, apprendre en permanence, c’est ne pas rester sur mes acquis, me remettre en question, progresser dans ma pratique et dans ce que j’apporte aux autres.

Voici une liste non exhaustive des formations , stages, lectures, moocs qui me nourrissent.

 

1. Stages / formations en pratique artistique

Ces dernières années, j’ai suivi plusieurs cours et stages proposés par l’école d’arts-plastiques du grand Narbonne. L’équipe de professeurs est très compétente et propose régulièrement des stages avec des professionnels. J’ai pu compléter ma formation en :

  • Gravure
  • Le portrait en céramique
  • Céramique utilitaire
  • Tournage
  • Le modèle vivant en céramique
  • Modèle vivant
  • Stop motion

Retrouvez sur mon site mes céramiques, ainsi que mes gravures et mes dessins produits lors de ces formations. En voici un petit échantillon :

Avant cela, j’avais suivi des stages de :

  • Peinture en trompe l’œil
  • Mosaïque
  • Photographie argentique/numérique
  • Stage d’arts-plastiques, céramique, peinture, croquis, gravure

 

2. Formations professionnelles en art et pédagogie

  • La participation active comme fonctionnement de groupe (la ligue de l’enseignement)
  • Séjour Érasmus + résidence d’artistes européens pour créer des livres sur la question de genre (Nomadways)
  • Séjour Érasmus + sur la créativité à destination des travailleurs sociaux européens, par la danse, la sculpture et le storytelling (HBfacilitation, Hélène Bourgeois, Activ’Action, Sandra Horea)

 

3. Moocs, (Fun-mooc, et openclassroom)

  • Développement de l’adolescent (communauté Université Grenoble)
  • La compta pour tous (le Cnam)
  • L’entreprenariat pour tous (EMLYON Business School)
  • Les fondamentaux de la fonction publique territoriale (Centre national de la fonction publique territoriale (CNFTP))
  • Littérature jeunesse
  • l’Anglais pour tous
  • TPE PME : le numérique c’est maintenant (France Université Numérique)
  • Architecture de l’information (ENS de Lyon)
  • HTML5

4. Lectures

 

Et vous, par quels biais, quels médias vous découvrez de nouvelles choses ? Internet, la télé, la radio, la lectures, des formations ?

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez accéder, modifier ou supprimer vos données personnelles en nous contactant.