5 actions pour une gestion professionnelle des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, une diffusion professionnelle

Comme beaucoup de professionnels, les réseaux sociaux me servent à promouvoir mon travail. J’ai un site internet qui présente mes activités. Mais pour faire venir les gens sur mon site, j’utilise des réseaux sociaux.

Je n’ai pas le même usage pour mon site et pour mes réseaux. De plus, chaque réseau a ses caractéristiques. Les réseaux sociaux sont des lieux immatériels où se croisent les mondes professionnels et personnels. Cela en fait un puissant outil de marketing, à condition de les gérer de manière pertinente. Sinon, c’est une perte de temps.

C’est pourquoi je partage avec vous cinq actions que j’ai mises en place pour gérer mes réseaux sociaux.

1. Se documenter

Toutes les astuces que j’utilise, je ne les ai pas inventé. Il y a des gens très qualifiés qui travaillent à créer les réseaux avec leurs fameux algorithmes. Ce n’est pas le mien de rentrer dans le code pour comprendre comment ça fonctionne. Ce serait une perte de temps. Par contre certaines personnes s’en sont spécialisés, et je trouve des solutions auprès d’eux.

D’abord, au sein même des réseaux sociaux, il y a des pages d’aide, que peu de personne vont lire. Alors qu’il y a des astuces pour mieux utiliser le réseau :

  •       En premier la taille des images et leur résolution. Une image trop grande ou trop lourde ralentira votre page et donc fera fuir des personnes.
  •       Ensuite le moyen de transformer votre compte personnel en compte professionnel. Ainsi vous aurez accès à des bonus dont les fameuses statistiques. C’est important de savoir quand vos lecteurs sont en ligne pour publier au moment opportun. Sinon même ceux qui vous suivent ne verront pas vos posts.
  •       Et enfin pour ceux qui le veulent, une aide pour utiliser la publicité payante. Personnellement je n’ai pas encore testé cette fonctionnalité. Mais il vaut mieux le faire intelligemment et ne pas payer pour rien.

 

Dans un deuxième temps, il existe des formations pour augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux.

Attention je ne parle pas de personnes qui vendent des abonnés, c’est même contre productif. En effet, les abonnés achetés ne s’intéressent pas vraiment à vous et à votre produit. Ils ne s’impliqueront donc jamais dans votre activité.

Souvent les professionnels qui vendent des formations ou des produits pour nous aider, ont aussi un blog qui donne des astuces. Vous trouverez déjà de précieux conseils. D’autant plus que ces articles sont de bonne qualité. En effet, qui irait payer une formation si les informations gratuites sont fausses ?

Puis, si vous le souhaitez, achetez une formation.  Pour certaines personnes, le fait d’être guidé fera gagner du temps.

N’oubliez pas tout simplement de chercher des tutoriels dans des moteurs de recherche. Internet est un immense puis de savoir.

 

2. Sélectionner ses réseaux

Vous n’avez pas besoin d’être sur tous les réseaux sociaux. Choisissez ceux qui vous correspondent. Pour cela vous avez besoin de savoir quelle est votre client cible : quel âge, quel média il préfère…

Pour ma part je suis sur Facebook où je touche des personnes proches de moi et de tous âges. Mais les changements dans la diffusion ont fait baisser mes statistiques et mes vues.

Sur Instagram, c’est le côté images qui est mis en avant (part majeure de mon travail). De plus, à l’aide  des # des personnes de ma communauté peuvent me trouver (art, pédagogie…).

Je suis aussi sur Pinterest puisque c’est un moteur de recherche pour les images. Un professionnel qui vend des produits a intérêt de se faire référencer dessus.

Et aussi sur Linkedin pour partager mes réflexions, ma pédagogie, mes formations.

Je vous conseille de commencer par les réseaux que vous maîtrisez, et renseignez vous pour les autres.

 

3. Définir sa politique

oiseau

De même que vous devez définir votre cible, vous devez avoir une politique de communication. Créez votre charte graphique pour être reconnaissable sur tous les réseaux. Décidez quel genre d’images, quel message vous faites passer. Si vous avez un logo, utilisez-le comme image de profil.

Vous êtes un professionnel, vos idées personnelles n’ont rien à faire sur vos réseaux professionnel. Créez un deuxième compte pour cela. Mais les idéologies personnelles qui sont au cœur de votre entreprise, il faudra les mettre en avant. Par exemple l’écologie, l’humanitaire, l’éducation non formelle …

Il vous faut un stock d’images. Pour ma part je prends les miennes mais selon votre cas vous pouvez en acheter ou en trouver sur des banques d’images libres de droit. Bien sur, vous ne piquez pas une image à une autre personne sans son consentement (c’est du vol !!!). Si vous partagez un post, un article, ou autre, vous citez bien d’où ça vient. Le mieux est d’ajouter un lien vers l’original.

 

4. Programmer pour la régularité

C’est très important de poster régulièrement. Et là on va appliquer les principes du fordisme sinon vous allez y passer des heures quotidiennement. Il faut programmer !

Pour cela, il existe des applications pour réaliser une programmation de vos posts, sur les réseaux que vous souhaitez. En bonus il y a souvent un blog qui donne des informations sur le fonctionnement des réseaux. Pour ma part j’utilise Later et Swello. Mais il y en a bien d’autres.

Vous avez des versions gratuites qui vous donnent la possibilité de programmer entre 30 et 40 posts par mois. Il faut savoir que ce n’est pas 30 post pour tel mois, mais le mois où vous agissez. Donc si vous voulez un post par jour, avec l’offre à 30 vous ne pourrez pas prévoir plus d’un mois d’avance.

L’avantage, c’est qu’en quelques heures par mois, vous prévoyez vos publications pour tout le mois. Et vous êtes tranquille le reste du temps. Vous n’avez plus que de la veille à effectuer.

Par contre, programmez intelligemment, en accord avec l’actualité. C’est pourquoi un “calendrier social” peut vous aider. De même vous pouvez avoir des routines, avoir un post du dimanche pour un sujet par exemple.

 

5. Changer, se remettre en question, tester

Ne vous endormez pas sur vos lauriers. D’abord, les algorithmes des réseaux sociaux changent et perturbent notre pratique.

Par exemple, avec Facebook , j’ai perdu 75% de visibilité en un an sans rien changer. Mon cas n’est pas isolé, et en me renseignant, j’ai compris pourquoi. J’agis autrement (même si je sais que Facebook pousse à la publicité payante).

Mais les réseaux sociaux évoluent aussi dans le bon sens. Regardez l’apparition des storys dans Instagram ! Une story est beaucoup plus visionnée qu’un post. Et quand vous aurez un compte professionnel avec beaucoup d’abonnées, vous pourrez mettre des liens sur vos storys.

C’est pourquoi vous devez vous tenir au courant (point 1) et ne pas vous décourager si vous perdez soudainement des abonnées.

 

Les réseaux, un moyen et non un but.

Je vous ai donc présenté cinq principes que j’applique dans la gestion de mes réseaux sociaux. Mais à moins d’être un influenceur ou une influenceuse, les réseaux sociaux ne sont qu’un moyen et non un but en soi. Si le bénéfice ne correspond pas au temps passé, changez de stratégie, ou supprimez un réseau.

Je vous conseille tout de même de garder une présence en ligne, ne serait-ce qu’un site ou une page Facebook avec vos coordonnée, et la description de vos services. Sinon les gens qui vous cherchent sur internet trouveront vos concurrents.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez accéder, modifier ou supprimer vos données personnelles en nous contactant.