5 musées des beaux arts à visiter

Je ne sais pas vous, mais j’ai toujours l’impression que la scène de l’art se trouve à Paris. Quand vous ouvrez un magasine d’art, la moitié des expositions sont à la capitale. Mais tout le monde n’y habite pas, loin de là.

Et lorsque vous vous y rendez pour visiter, vous faites face à plusieurs obstacles. Le coût du déplacement, du logement et des expositions. Ensuite, le temps d’attente pour entrer, même avec des billets à horaires. Et enfin, vous n’avez jamais le temps de tout visiter. Mais ça, même les parisiens n’y arrivent pas.

Or en province, en un week-end, vous pouvez facilement découvrir une ville et visiter ses musées. Alors, pourquoi s’en priver ? Personnellement j’essaye à chaque fois d’aller dans des musées d’arts (comme les musées des beaux arts ou d’art contemporain) et un autre (musée d’histoire naturel, de la musique, du compagnonnage …). Comme ça j’entretiens mes connaissances, ce qui est important en tant que professeur d’arts-plastiques.

Je vous présente ici une liste de cinq musées des beaux arts de belle qualité. C’est évidemment une liste non exhaustive. Il y a de belles collections mais pas uniquement. L’accrochage est intéressant, la scénographie, les partis pris. L’accueil et l’amabilité aussi du personnel compte beaucoup.

 

Musée des beaux arts de Lyon

Ce musée est un classique pour moi qui ai vécu 6 ans à Lyon. J’avais droit à la gratuité pour les étudiants, ce qui m’a permis de le visiter régulièrement. J’y suis même allé une ou deux fois pour profiter des toilettes (et regarder quelques tableaux en passant).

Ce musée est très complet. En effet, ses collections couvrent l’Antiquité à l’époque contemporaine (même si le MAC de Lyon est dédié à l’art contemporain). Peinture, sculpture, archéologie, pièces de monnaie, céramiques, mobilier … Il y en a pour tous les goûts et les âges. Les expositions temporaires sont toujours de qualité.

N’oubliez pas le café avec son immense toile de Dufy. Il est en accès libre, comme le jardin, même si maintenant vous devez ouvrir votre sac pour la sécurité.

 

Musée des beaux arts de Tours

Il compte parmi les plus importants de France. Il occupe l’ancien Palais des Archevêques, un très beau monument avec jardin à la française. Vous passez devant un très vieux cèdre (classé arbre remarquable de France) pour rentrer dans le musée.

Il y a une belle collection constituée au début par des œuvres saisies à la Révolution, puis des dons, des legs, des prêts de l’État et des achats. Vous verrez des peintures, sculptures, mobilier, objets d’art, céramiques et dessins.

Des petites expositions temporaires sont organisées régulièrement, qui ouvrent à des réflexions scientifiques, thématiques… J’y ai passé un bon moment et j’y retournerai certainement pour profiter des œuvres de qualité.

 

Musée des beaux arts de Nantes

Je l’ai visité après sa rénovation. C’est un très grand musée, le billet est d’ailleurs valable sur la journée. Et effectivement j’y ai passé un certain temps.

Créé en 1801 avec 14 autres musées en France, il a eu une politique d’achat qui a permis la qualité de ses collections. En effet, la ville de Nantes avait choisi d’acheter principalement les artistes vivants ( Delacroix, Ingres, Courbet, puis Monet, Signac, Dufy…).

Aujourd’hui, Le CUBE, bâtiment supplémentaire, est entièrement dédié à l’art contemporain. Le musée est résolument encré dans son époque et dans la ville.

 

 

Musée des beaux arts de Quimper

Un musée moins imposant que les cinq autres mais avec une collection variée. J’ai pu admirer de très beaux tableaux d’artistes régionaux. Par exemple des scènes de vie quotidienne, comme Le Marché aux chiffons dans le Finistère de Jean Baptiste Jules Trayer.

Il y a une sculpture surprenante, Jeune chasseresse au repos, 1830, de James Pradier. La jeune femme allongée tient un lapin dans une main. Le thème reste mystérieux, mais l’exécution est remarquable. Le musée a un modèle original en plâtre d’un Rodin, les trois ombres.

On y trouve de belles marines, des œuvres de l’école de Pont-Aven, et un espace dédié à Max Jacob (originaire de Quimper) et ses amis artistes. Un espace est dédié à des expositions temporaires, j’y ai vu des photographies de Robert Doisneau.

Mon coup de cœur est la découverte des très belles estampes (et un exemplaire) du crépuscule de la mer, de 1933. Il est écrit par André Suares, les aquarelles sont de Maurice Denis et la transpositions (de grande qualité) est de Jacques Beltrand.

 

Musée des beaux arts de Rennes

Je n’avais aucun renseignement quand j’ai visité ce musée, à peine les horaires. Et j’ai eu de belles surprises. Tout d’abord la gratuité tous les premiers dimanches du mois (comme tous les musées de Rennes).

Ensuite, une belle collection archéologique, avec une momie égyptienne, des stèles, des statuettes et beaucoup de poteries antiques. J’ai passé un certains temps dans ces salles à dessiner dans mon carnet.

Vous pourrez contempler plusieurs chefs d’œuvres, dont Le nouveau né de Georges de la Tour. Face à ce tableau, vous comprenez l’importance de voir les œuvres physiquement et pas seulement en photographies. Je l’ai croqué dans mon carnet, un peu comme une preuve que je l’avais vu.

Il y a un cabinet de curiosité intéressant. C’était impressionnant la quantité d’objets rassemblés. Ça m’a rappelé le jeu Kaleidoscope, dont le but est de trouver des mots commençants par une lettre dans des planches illustrées.

C’est un musée assez complet : expositions thématiques, archéologie, art contemporain, art moderne, cabinet de curiosité, peinture, sculpture, installations. Vous y trouverez des grands, comme Rodin, César, le Nain, Ziem, De la Tour, mais aussi des artistes moins connus mais talentueux. Bref, un bon moment de visite.

 

Et bien d’autres musées à découvrir

Malgré toutes les photographies de qualité, rien ne vaut la confrontation directe avec les œuvres. Ces cinq musées des beaux arts vous offrent des collections et expositions de qualité. N’hésitez donc pas à y passer quelques heures.

Je n’ai pas fini mon tour de France, et je pense bien découvrir d’autres musées. Et vous, est-ce qu’il y a des musées des beaux-arts que vous aimez ? Je vous parlerai bientôt de musées du Sud de la France. N’hésitez pas à me contacter pour toute information.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez accéder, modifier ou supprimer vos données personnelles en nous contactant.