5 musées du sud de la France à découvrir

 

L’été est arrivé et quand il fait trop chaud, il est conseillé de passer du temps dans un endroit frais. Pour changer des cinémas et des centres commerciaux, allez dans les musées ! En plus c’est la saison des expositions temporaires. Profitez-en !

Après mon article sur les musées des Beaux arts, je vous présente cinq musées du sud de la France. Encore une fois c’est une liste non exhaustive, il en existe bien d’autres à découvrir.

 

 

Le Musée Granet à Aix en Provence

C’est un musée complet, qui continue de s’agrandir. Entre 2003 et 2006 il s’est refait une beauté avec des salles supplémentaires. Depuis 2013, la chapelle des pénitents blancs (700m2) a été rattaché pour exposer la collection Planque.

Vous pouvez admirer une salle des sculptures, un espace archéologie, et des peintures du 15e au 20e. La collection Planque, du nom d’un grand collectionneur suisse, comporte 300 peintures, dessins et sculptures des impressionnistes à nos jours. Il y a des œuvres remarquables, non montrées au public jusqu’à présent.

Ce musée (au 12000 œuvres) vaut vraiment la peine d’être visité, avec ou sans exposition temporaire. Et tant que vous êtes dans cette ville, vous pouvez en profiter pour voir d’autres musées.

Il y a la fondation Vasarely, et l’atelier Cézanne, deux lieux uniques en France et créés par les deux artistes. Le Centre d’art Caumont, institution privée, a de belles expositions, mais est un peu cher. Ils font venir des œuvres de musées étrangers ou de collections privées.

 

 

Musée d’art moderne de Céret

Ce musée est né des séjours d’artistes majeurs du 20e à Céret : Picasso, Braques, Gris, Soutine, Chagall, Herbin, Matisse, Masson, Miro, Tapies, Viallat … Le musée sait bien mettre en valeur les œuvres de ces artistes et organise de très belles expositions temporaires. Leur politique est d’alterner artistes contemporains et modernes.

Lors de ma première visite, j’ai découvert en exposition temporaire les céramiques de Picasso. Ils ont par ailleurs une série de coupelles au sein du musée. Un aspect de son œuvre qui est moins mis en avant et c’est dommage.

Les visites guidées sont très instructives, je vous les recommande. Pour certains artistes de prime abord hermétiques, cela vous aide à mieux comprendre. Par exemple, j’ai réellement découvert Tapies. Mon coup de cœur reste Najia Mehadji, dont je parle dans cet article.

Avant de partir, passez par la boutique. Ils éditent entre autres, un dépliant sur chaque exposition qui retrace les grandes lignes et œuvres. D’un prix abordable, il prend beaucoup moins de place qu’un livre. Les autres articles sont de bonne qualité d’impression.

 

 

À Perpignan, le Musée d’art Hyacinthe Rigaud

Ce musée a rouvert en 2017 après une rénovation et une appropriation complète des hôtels de Lazerme et de Mailly. Vous pouvez visiter désormais le jardin suspendu, l’appartement et les ateliers occupés par Picasso.

C’est une vraie promenade à travers expositions temporaires, permanentes, art contemporain, lieux de vie. Il y même des salles cachées, que vous trouverez en descendant un escalier puis en traversant une cour. Les expositions ne sont pas de grande taille, mais il y en a plusieurs.

Ici aussi la boutique est bien fournie. Il y a entre autres un partenariat avec les toiles du soleil, manufacture de tissage catalan dans les Pyrénées-Orientales. Pour le musée, ils réalisent des tissus en se référant aux couleurs de certaines toiles. J’ai une pochette depuis trois ans et elle n’a pas bougé, c’est de la super qualité.

 

 

Musée Paul Valéry à Sète

Un petit musée très sympathique à visiter. Ils ont environ 4000 œuvres mais ils savent les mettre en avant. Dans la peinture classique, il y a des scènes de genre surprenantes et des peintures d’histoires qui traitent leur sujet de manière originale.

Le musée est très orienté sur la région, que cela soit par les thèmes ou par les artistes. Il y a entre autres plusieurs œuvres de Combas et de Di Rosa. Une salle est réservée aux arts et traditions populaires, avec notamment des scènes de joutes.

Le cabinet d’arts graphiques et de livres d’artistes est assez riche et bien mis en valeur. Le musée est vivant par l’organisation régulière d’expositions ainsi que des évènements extérieurs. Bref un bon moment à passer.

 

 

Musées de Narbonne

Narbonne ne sait pas bien communiquer sur ses musées (entre autre il n’y a pas de site dédié à chaque musée). Un autre soucis est le peu d’amplitude horaire (sauf en pleine saison). Mais si vous avez l’occasion de séjourner dans cette ville, faites un tour dans ses musées.

Le musée d’art dans le Palais des Archevêques est un peu vieillot mais propose en fin de parcours deux grandes salles avec des peintures orientalistes. Tous les étés il y a des artistes contemporains qui interviennent dans l’architecture (festival In situ).

Les atouts des musées de Narbonne sont ses guides et le pass musée. J’ai eu l’occasion de suivre des visites guidées (pendant les journées du patrimoine) et elles ont toujours été passionnantes.

Quant au pass, il permet de visiter tous les musées pour un petit prix (10 € et non 4€ pour un site) sur plusieurs jours. Et en effet, il n’y a que des petits musées (sauf bientôt celui de la romanité) mais très proches les uns des autres. Vous pouvez donc facilement en voir trois ou quatre dans une journée. Et pour les Narbonnais et habitants du patrimoine, il y a même une carte gratuite pour tous les sites.

 

Soyez curieux !

Mon dernier conseil, soyez curieux, allez découvrir des musées pas forcément célèbres, vous aurez de belles surprises. Donnez-moi vos impressions sur ces musées ou d’autres en France.

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez accéder, modifier ou supprimer vos données personnelles en nous contactant.