Guêtres de pollen et autres noms indiens

Projet de diplôme.

J’ai réalisé ce livre, Guêtres de pollen et autres noms indiens, pour mon diplôme à l’école Émile Cohl, avec deux autres projets. J’en parlerai dans un article sur ma formation professionnelle. Je voulais traiter des illustrations par la technique de céramique le sgraffite, mais je n’arrivais pas à trouver le sujet qui irait avec. J’ai donc cherché des histoires parmi les peuples qui utilisaient cette technique à l’origine : les grecs, les romains, et les amérindiens.

Les textes : des noms indiens.

J’ai trouvé le livre Partition Rouge de Florence Delay et Jacques Roubaud, qui traitait des poèmes et chants des Indiens d’Amérique du Nord. Un des chapitres concerne les Poèmes noms, racontés par Samuel Makidemewabe, Swampy Cree du Canada  et historien de la tribu : “Pour les Crees les histoires sont des êtres vivants […] Tout être vivant est aussi une histoire, le nom est là qui en témoigne. ”

Chaque nom raconte effectivement une histoire, aussi passionnante qu’un conte. De la même façon les histoires de nos ancêtres sont inscrits dans leurs noms de famille. J’ai donc fait une sélection de certains prénoms rapportés par Samuel Makidemewabe et je les ai illustrés.

Des sgraffites comme illustrations.

J’ai choisi d’illustrer ces prénoms selon une technique de céramique utilisée entre autres par les amérindiens, le sgraffite. Les sgraffites étaient réalisés pour orner des pièces de céramiques utilitaires mais aussi des objets sacrés. Vous pouvez découvrir certains de mes sgraffites sur la page céramique.

En céramique, la technique du sgraffite est utilisée partout dans le monde, soit pour elle-même, soit pour décorer. Elle consiste à appliquer une engobe d’une couleur différente de la terre, puis à la gratter selon le motif désiré. Ainsi, la couleur de la terre apparaît à travers l’engobe.

Pour les illustrations,  j’ai produit des plaques de terre blanche sur lesquelles j’ai mis de l’engobe noire. Une fois la terre sèche, j’ai gratté pour faire apparaître la terre blanche. J’ai fait cuire les plaques, je les ai prises en photographie, puis j’ai ajouté la couleur sur ordinateur.

 

 

La mise en page.

Une fois toutes les illustrations réalisées, j’ai mis en page le livre. J’ai repris la couleur dominante de chaque image comme arrière plan du texte. Et j’ai aussi réalisé en sgraffite chaque animal dont il est question dans l’histoire. Ces sortes de cartouches sont placées sous le texte.

Au final, il y a un texte, un animal-totem et une image pour chaque nom. Trois manières de représenter une histoire, une personne.

 

sgraffites Les dix pages du livre, l'écriture à gauche, l'illustration à droite.

 

 

Le roi ver de terre cherche un éditeur.

Le roi ver de terre, livre pour les 5-10 ans.

Le roi ver de terre est un livre pour réfléchir sur l’absurdité de certaines lois et notamment, de l’obéissance aveugle des sujets. Je cherche un éditeur pour le publier, si vous êtes intéressé, contactez-moi.

Un roi promulgue une loi pour être aussi, voire plus rapide que ses sujets. Ceux-ci obéissent sans remettre en question le bien-fondé de la loi, et en conséquence l’équilibre du royaume se retrouve menacé. Heureusement pour le royaume et ses sujets, la nature règle finalement le problème de manière radicale.

Les illustrations sont réalisées en linogravure pour le dessin, puis scannées et colorisées numériquement. Le format allongé permet des panoramiques pour mieux observer la vie du royaume, ainsi que les nombreux sujets. La linogravure ne permet pas de repentir, néanmoins, la colorisation numérique offre une liberté quant au choix des couleurs et de leur emplacement.

un ver de terre avec une couronne se promène dans la nature

Présentation :

C’est donc l’histoire d’un roi ver de terre, heureux dans son royaume avec ses sujets insectes. Mais comme tout le monde il complexe. Et lui c’est sur sa lenteur. Comme il ne peux pas accélérer,  il décide d’interdire aux autres d’aller vite.

Ses sujets, on ne sait pas pourquoi lui obéissent. Peut -être parce qu’ils l’aiment bien,  peut-être parce que c’est le chef, ou parce qu’ils n’ont pas l’habitude de se poser des questions.

À force le royaume s’affaiblit, il n’y a plus de nourriture, et beaucoup d’insectes se retrouvent en prison. Mais le roi est heureux,  il est enfin le plus rapide.

un ver de terre avec une couronne avance en ragardant en arrière. Devant lui une toile d'araignée.

Heureusement, une toile et sa propriétaire vont remettre de l’ordre dans tout ça. La question reste de savoir si les sujets auront compris et se méfieront au prochain décret .

C’est un petit livre format à l’italienne, mais en jouant sur les marges, il rentre dans un format carré.