Une carte envoyée par semaine.

Une carte par semaine en 2018

En 2018 je n’ai pris qu’une seule bonne résolution : écrire et envoyer une carte par semaine. Et je pense avoir réussi ce défi, malgré quelques problèmes de régularité. Et j’ai pu rattraper mon retard avec ce défi de fin d’année : 25 cartes de l’Avent. Je n’ai pas renfloué les caisses de la poste qui d’ailleurs à augmenté ses tarifs le 1er janvier comme chaque année. J’ai donc prévu le coup et j’ai acheté quatre carnets d’avance en décembre.

J’ai eu l’idée de ce défi en découvrant des lettres envoyées par Picasso, Braques et d’autres peintres. Elles étaient dessinées, peintes ou transformées par les artistes, parfois les enveloppes aussi. Dans certaines lettres, les mots sont des prétextes, de simples remerciements ou invitations en quelques lignes. L’équivalent d’un texto aujourd’hui. La carte devient cadeau, œuvre à part entière. Lire la suite Une carte envoyée par semaine.

Guêtres de pollen et autres noms indiens

Projet de diplôme.

J’ai réalisé ce livre, Guêtres de pollen et autres noms indiens, pour mon diplôme à l’école Émile Cohl, avec deux autres projets. J’en parlerai dans un article sur ma formation professionnelle. Je voulais traiter des illustrations par la technique de céramique le sgraffite, mais je n’arrivais pas à trouver le sujet qui irait avec. J’ai donc cherché des histoires parmi les peuples qui utilisaient cette technique à l’origine : les grecs, les romains, et les amérindiens.

Les textes : des noms indiens.

J’ai trouvé le livre Partition Rouge de Florence Delay et Jacques Roubaud, qui traitait des poèmes et chants des Indiens d’Amérique du Nord. Un des chapitres concerne les Poèmes noms, racontés par Samuel Makidemewabe, Swampy Cree du Canada  et historien de la tribu : “Pour les Crees les histoires sont des êtres vivants […] Tout être vivant est aussi une histoire, le nom est là qui en témoigne. ” Lire la suite Guêtres de pollen et autres noms indiens

2018 résumé en 10 œuvres

Nous voici déjà en 2019 et c’est parti pour une année de création. Comme certains le savent, j’ai pour projet de vendre mes œuvres sur ce site et sur d’autres plateformes. J’effectue ici un petit retour sur 10 œuvres de 2018 avant de sauter à pieds joints dans 2019. Une sorte de bilan pour voir les pistes à venir pour cette nouvelle année. Dix et non douze, parce qu’elles représentent les axes de ma pratique en 2018.

Les publications

RouzigDeux cobayes dans un nid de coton en train de manger des endives

C’est la deuxième année que je collabore avec ce magasine pour enfants en breton. Et cette année ils m’ont proposé d’écrire et d’illustrer une histoire. J’ai sauté sur l’occasion pour dessiner des cobayes, une de mes passions. Vous pourrez retrouver une de mes illustrations dans le numéro de février. Et si vous voulez acheter un numéro ou vous abonner, c’est sur ce site : keit vimp bev.com Lire la suite 2018 résumé en 10 œuvres

Le roi ver de terre cherche un éditeur.

Le roi ver de terre, livre pour les 5-10 ans.

Le roi ver de terre est un livre pour réfléchir sur l’absurdité de certaines lois et notamment, de l’obéissance aveugle des sujets. Je cherche un éditeur pour le publier, si vous êtes intéressé, contactez-moi.

Un roi promulgue une loi pour être aussi, voire plus rapide que ses sujets. Ceux-ci obéissent sans remettre en question le bien-fondé de la loi, et en conséquence l’équilibre du royaume se retrouve menacé. Heureusement pour le royaume et ses sujets, la nature règle finalement le problème de manière radicale.

Les illustrations sont réalisées en linogravure pour le dessin, puis scannées et colorisées numériquement. Le format allongé permet des panoramiques pour mieux observer la vie du royaume, ainsi que les nombreux sujets. La linogravure ne permet pas de repentir, néanmoins, la colorisation numérique offre une liberté quant au choix des couleurs et de leur emplacement.

un ver de terre avec une couronne se promène dans la nature Lire la suite Le roi ver de terre cherche un éditeur.